Le jeu du dictionnaire (3) : maçonnerie et rigolade

Freemasons_structureQuelques jours après ma rencontre avec le Lyon Bondy Blog, deux mots viennent à l’instant de s’entrechoquer dans ma tête. « Maçonnerie » et « Rigolade ». Les voilà unis par l’usage d’un même suffixe adjectivant : franc. Pour la franche rigolade, nous ferons confiance à vos camaraderies de la même sorte. Pour la maçonnerie, il m’est venu l’idée d’ouvrir la 9e édition du Dictionnaire de l’Académie, que le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales met à notre disposition. J’ouvre et lis.

FRANC-MAÇON, n.
(pl. Francs-maçons, franc-maçonnes). XVIIIe siècle.

Adapté de l’anglais freemason, signifiant proprement « libre maçon » et utilisé dès le Moyen Âge pour désigner les membres de certaines confréries de bâtisseurs. Membre de la franc-maçonnerie. Une loge, une assemblée de francs-maçons ou, ellipt., de maçons. Adjt. Propre aux francs-maçons, relatif à la franc-maçonnerie. L’esprit franc-maçon.

Une recherche plus tard et me voilà enrichi d’un terme anglophone. Mais là n’est pas notre propos. Revenons au Dictionnaire de l’Académie. Les définitions vont rarement seules. Aussi ne boudons pas notre plaisir.

FRANC-MAÇONNERIE, n. f.
(pl. Franc-maçonneries). XVIIIe siècle. Dérivé de franc-maçon.

1. Association de caractère spiritualiste et d’inspiration philanthropique, visant au progrès moral, matériel et social de l’humanité, dont les structures sont apparentées aux corporations du Moyen Âge ; ses membres sont reçus par cooptation, dans des loges d’orientations philosophiques diverses et selon un rituel initiatique et secret. L’entraide est un des principes de fondation de la franc-maçonnerie. Le tablier et les outils (équerre, compas, truelle, fil à plomb) de l’architecte et du maçon sont les emblèmes rituels de la franc-maçonnerie. La hiérarchie de la franc-maçonnerie comprend des grades et des degrés. L’influence politique de la franc-maçonnerie. La franc-maçonnerie a inspiré de nombreuses œuvres littéraires et artistiques, notamment l’opéra de Mozart « La Flûte enchantée ». • (On dit aussi, ellipt., Maçonnerie.)

2. Par anal. et souvent péj. Solidarité agissante qui s’exerce entre les membres de certains groupements d’intérêts, de certaines professions. Il existe une franc-maçonnerie entre les anciens élèves de cette grande école.

L’usage du terme ainsi s’éclaire, à supposer que l’on conserve notre usuel ouvert pour vérifier les termes suivants : « Association »,  « Spiritualiste », « Philanthropique », « Corporation » « Cooptation », « Loges » (en aparté, l’auteur se demande si l’on peut être concierge et franc-maçon). Je vous laisse vous amuser avec les Dictionnaires de l’Académie ou, à votre convenance, avec le Trésor de la Langue française informatisé.

Pour ma part, je m’en vais retrouver un (vieil et franc) camarade de route. De ceux avec qui l’on aimerait « faire tous les bars de la terre, (…), à Shangaï, Séville ou Luanda ».

Dominique A – Hasta que el cuerpo aguante

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=3bF1CYxOFNg]
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s