Journalisme, droit de savoir et patriotisme | El Watan

Edwy Plenel : « Notre métier ? Porter la plume dans la plaie. »


Interview d’Edwy Plenel à lire dans le quotidien El Watan à l’occasion de la parution de son livre, Le Droit de savoir, en mars dernier aux éditions Don Quichotte.

Sur le « droit de savoir » notamment : « Le droit de savoir est une façon de dire qu’on se place du point de vue des citoyens, du peuple et que celui-ci a le droit de savoir tout ce qu’on fait en son nom. Pour être libre et autonome, il faut qu’il sache que ceux qui le représentent, ceux qui le gouvernent, ceux qui ont du pouvoir font en son nom. C’est un droit démocratique fondamental. Et de ce droit de savoir, qui est au cœur de la démocratie, découle la responsabilité des journalistes dans leur devoir d’information. »

Et cette citation très expressive : « Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie. »

Et aussi Scoop.it – le porte-plumes

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s