encrier

[RESSOURCE] Utiliser Scribus | Tutoriels

scribusVoici des guides pour apprendre à utiliser Scribus 1.4 et ainsi faciliter la prise en main de cette application libre pour mettre en page un journal, une brochure, un dépliant, une carte postale… Les possibilités à explorer sont multiples pour peu que l’on maîtrise le logiciel a minima :

Tutoriels officiels Scribus

Le wiki officiel de Scribus répond en français à 27 questions et définitions sur Scribus. Toujours sur le site officiel, on s’intéressera sur cette page à des modes d’emploi spécifiques : réaliser une brochure, générer des pdf écrans…

Fiches de prises en main du logiciel Scribus 1.4

Le CLEMI de l’Académie de Versailles présente un guide de 11 pages (en pdf) : fiches de prises en main du logiciel Scribus 1.4 avec 11 exercices pratiques de mise en page. L’objectif final est la réalisation d’un journal scolaire.

Scribus 1.4 : mode d’emploi

Florian Reynaud, enseignant du collège Arthur Rimbaud d’Aubergenville, propose le guide Scribus 1.4 : mode d’emploi (12 pages, en pdf) organisé de façon progressive dans le processus d’apprentissage : raccourcis utiles, règles de ponctuation, 4 types de travaux du maquettiste, 11 exercices de typographie et mise en page.

Petit mode d’emploi pour aider à la prise en main de Scribus

Le réseau École & nature publie en ligne le petit mode d’emploi pour aider à la prise en main de Scribus (4 pages, en pdf), un mini-guide pour créer une plaquette en 3 étapes : installation de Scribus, prise en main du logiciel, pour aller plus loin dans la mise en forme du texte. L’exercice invite à suivre des instructions avant tout visuelles.

Scribus : la mise en page facile!

Le site Gulliver a mis en ligne en avril 2012 une présentation (20 pages, en pdf) sous la forme d’un atelier de découverte : Scribus : la mise en page facile! Ce tutoriel est découpé en 4 chapitres : à quoi sert Scribus ? Exemples d’utilisation, installation, prise en main. Les fonctions principales sont mises en avant de façon claire et lisible.

Manuel FLOSS Scribus

Élaboré de façon collaborative en août 2011, le manuel FLOSS collaboratif Scribus est librement consultable.

| Via www.netpublic.fr |

[RESSOURCE] Dépannage linguistique

  • L’orthographe de ce mot est-elle correcte ?
  • Cet adjectif est-il bien accordé ?
  • Cette tournure est-elle adéquate, à l’écrit autant qu’à l’oral ?
  • Devrait-il y avoir une virgule après ce passage ?
  • Ce verbe s’emploie-t-il dans ce sens ?
  • Comment se prononce-t-il ?
  • Ce mot prend-il une majuscule ?
  • Quelle préposition devrait lier ces deux mots ?

Si vous vous êtes déjà posé l’une de ces questions, je vous devine frémissant aux affres de la langue française. Trésor âprement défendu, le français, ses règles nombreuses et ses exceptions multiples constitue pour nos cousins francophones d’Outre-Atlantique un magot linguistique qu’ils enrichissent. Les intérêts pour cette langue que nous partageons sont versés régulièrement par une banque, la BDL ou Banque de dépannage linguistique, conçue par l’Office québécois de la langue française.

« S’inspirant des questions fréquemment posées au service de consultations téléphoniques, une équipe de spécialistes de la langue française rédige des articles sur divers points de langue. La BDL rassemble de nombreuses données sur la langue française et ses particularités. Ces informations sont résumées, vulgarisées et expliquées à l’intérieur d’articles rédigés dans une langue simple et elles sont accompagnées d’exemples clairs qui en facilitent la compréhension », précise-t-on à l’Office québécois.

L’Office diffuse gratuitement ces articles dans Internet afin que toutes et tous soucieux de la qualité de leur langue puissent bénéficier de cet outil pédagogique qui s’enrichit continuellement.

Les articles de la Banque de dépannage linguistique sont classés selon un regroupement thématique :

  • la grammaire;
  • l’orthographe;
  • la syntaxe;
  • le vocabulaire;
  • les anglicismes;
  • la ponctuation;
  • la prononciation;
  • la typographie;
  • les noms propres;
  • les sigles, les abréviations et les symboles;
  • la rédaction et la communication.

[RESSOURCE] Ortho ? Typo !

Epreuve de correction

Epreuve de correction

Ce nouvel article ne saurait tolérer l’absence d’application d’un bon code typo. L’orthotypographie, ce n’est pas un mot grossier, barbare et impossible à orthographier. Allez, on va ctrl+c, ctrl+v Wikipedia, pour voir si déjà tout le monde s’y retrouve.

« L’orthotypographie est l’ensemble des règles qui permettent d’écrire de façon correcte, selon une norme établie, à l’aide de types (caractères). C’est donc l’ensemble des règles de l’orthographe des mots et des règles typographiques (utilisation des majuscules et des minuscules, des espacements, de la ponctuation, de l’italique, etc.).

Le terme semble être apparu en 1608 et désignait alors un document destiné aux correcteurs ou à ceux qui vont publier leurs écrits. Pour Jean Méron, le terme excluait donc toute référence à la simple rédaction manuscrite. La notion a été reprise par Nina Catach (« orthographe typographique ») qui s’était intéressée également à la ponctuation comme à ce qu’elle nommait « la mise en page ». Jean-Pierre Lacroux revendique le mot-valise avec un sens distinct de celui évoqué par Méron : tout ce qui concerne « l’armada des prescriptions à la fois orthographiques et typographiques ; par exemple, celles qui concernent l’écriture des titres d’œuvres ». »

Cette précision historique mise à part, allez cliquer de ce coté-ci et de ce côté-là. De nouveaux livres pour la bible.