Fact checking : ressources en ligne

Le terme anglais fact checking, littéralement « vérification des faits », désigne un mode de traitement journalistique consistant à vérifier, de manière systématique, des affirmations de responsables politiques ou des éléments du débat public.

Le debunking (ou démystification) consiste à décrypter et déconstruire des rumeurs qui circulent notamment sur les réseaux sociaux et des « fake news », c’est-à-dire de fausses informations fabriquées dans le but de manipuler le public.

Afin de décrypter l’information et vérifier des faits, différents médias publics ont développé une plateforme commune de « fact checking » (vérification des faits) et de « debunking » (décryptage et déconstruction des rumeurs et manipulation de l’information). Baptisée « Vrai ou fake », cette plateforme est en ligne sur le site Franceinfo.

« Vrai ou Fake » porte sur tous les sujets d’actualité, de la politique à l’économie, en passant par la santé ou le sport. Franceinfo se saisit principalement de deux types d’affirmations afin de les vérifier :

  • des déclarations de personnalités publiques (politiques, dirigeants d’entreprise, etc.) ;
  • des rumeurs circulant sur les réseaux sociaux.

Cette plateforme de vérification regroupe des contenus produits par Arte, l’Institut national de l’audiovisuel, France Médias Monde, France Télévisions, Radio France et TV5 Monde. On y trouve notamment les rendez-vous dédiés des acteurs de l’audiovisuel public, parmi lesquels :

  • « Désintox », produit par Arte, Libération et 2P2L, qui décrypte l’actualité dans des vidéos d’animation diffusées chaque soir dans « 28 minutes ».
  • « Les Observateurs », produits par France 24 et conduits par Derek Thompson, qui vérifient des images, des vidéos diffusées sur le Web partout dans le monde.
  • « L’Œil du 20 heures », produit par France Télévisions et diffusé sur France 2, qui enquête sur les pouvoirs publics et démonte les coups de com’ des politiques
  • « L’instant détox », de Julien Pain, produit par France Télévisions et diffusé sur franceinfo, qui descend dans la rue pour tester en direct des intox et des idées reçues.
  • « Le vrai du faux » d’Antoine Krempf, produit par Radio France et diffusé sur franceinfo, qui part chaque jour à la chasse aux approximations et aux contre-vérités.
  • « Data culte » et « Retour vers l’Info », produits par l’INA, qui éclairent le présent avec le passé, analysent des mensonges et propagandes historiques, confrontent les idées reçues à la réalité des chiffres, des paroles et des images d’archives.

La méthode de vérification

  • S’il s’agit de vérifier le propos d’un politique, les journalistes fact-cherckers confrontent les paroles aux données et aux lois.
  • S’il s’agit de vérifier une image ou une vidéo, les journalistes identifient notamment sa source, sa localisation, sa datation.
  • S’il s’agit de vérifier une rumeur, les journalistes lui opposent des faits et cherchent à remonter à sa source. Ils veillent à appuyer leurs démonstrations avec des preuves tangibles, documents, liens hypertextes.

Les journalistes fact-checkeurs s’appliquent dans un premier temps à retrouver les images ou les termes précis des allégations à vérifier en s’appuyant sur des citations écrites ou des enregistrements sonores et vidéo. Ils en déterminent ensuite le contexte. Enfin, ils confrontent l’affirmation de départ à la réalité des faits, données, chiffres, lois, etc.

Dans leurs sujets, ils identifient la source de toutes les preuves réunies, en privilégiant toujours des sources primaires (et en expliquant pourquoi ils citent des sources secondaires si les sources primaires ne sont pas disponibles) et en fournissant des liens hypertextes si la source est disponible en ligne, de sorte que le public puisse, s’il le souhaite, reproduire ce travail ou disposer des outils numériques pour ce faire.