Semaine de la Presse

[RESSOURCE] Presse à la Une, de la Gazette à Internet

pre_224

L’exposition « Presse à la Une. De la Gazette à Internet » porte sur l’histoire de la presse. La Bibliothèque nationale de France a puisé dans son dépôt légal et ses archives et présente quelque 500 documents d’archives : photos et unes les plus significatives de l’histoire passionnelle qui unit le papier journal et ses lecteurs, afin de comprendre le processus de fabrique de l’information, de la diffusion de la dépêche d’agence à la salle de rédaction.

Depuis les mazarinades et la Gazette de Théophraste Renaudot jusqu’aux médias en ligne, l’exposition retrace l’histoire de la presse écrite d’information générale en France du XVIIe siècle à nos jours.

Indissociable des événements historiques qui ont ponctué la période, cette histoire est régie par le contexte juridique plus ou moins favorable et par la mutation des méthodes de fabrication des journaux.

Les mises en page et la présentation de l’information donnent une place croissante à l’image puis à la photographie, et évoluent sous l’influence des médias concurrents – radio, télévision, puis Internet. L’apparition de la presse gratuite, le développement du numérique, l’émergence du journalisme citoyen ou l’évolution du droit à l’image modifient l’exercice de la profession.

Cette plongée au cœur du métier met en lumière la variété des profils (éditorialistes, grands reporters, photo reporters) et l’évolution de la profession, à travers les itinéraires de grandes figures : Émile Zola, Gaston Leroux, Albert Londres, Séverine, Robert Capa…

Comptes rendus de procès, reportages de guerre, chroniques sportives ou mondaines montrent la diversité de contenus de la presse et les différentes manières de traiter l’information selon ces grands genres.

[RESSOURCE] Dessiné, c’est gagné

C’est vendredi, la Semaine de la Presse s’achève pour le Porte-Plumes. Et un bon dessin de presse vaut mieux qu’un long billet. Il y a un an disparaissait Jean Giraud. A cette occasion, Yacine lui rendait hommage.

Yacine

Le dessinateur de presse est journaliste. Son travail relève d’une typologie et est régi par des codes, des figures et des procédés :
• la typologie des dessins : cabochon, cul-de-lampe ; caricature ; croquis d’audience ; dessins d’actualité, d’humour, politique ; infographie ; portrait charge ; reportage dessiné ; strip ;
• les codes de l’image : cadrage (proportions, échelle de plan) ; étiquettes (qui identifient le nom ou la fonction d’un personnage) ; bulles, onomatopées, idéogrammes ; codes du théâtre (mise en scène, personnages types) ;
• les figures de rhétorique : allégorie ; anachronisme ; métaphore ; métonymie ; stéréotypes (cliché, lieu commun) ;
• les procédés humoristiques : caricature ; jeux de mots, calembours ; ironie ; paradoxe ; parodie ; satire.

Je vous invite à faire un tour sur les cartoons de Courrier International. La BNF propose également l’exposition « Daumier et ses héritiers ». Notre semaine s’achève par un ses portraits satiriques. Nadar et la boucle est bouclée.

File:Daumier-nadar.jpg

[RESSOURCE] Laboratoire d’analyse photographique

Tentons de soumettre la photographie suivante (© Stéphane Rabut) à une grille d’analyse inspirée de celle établie par le CRDP de Grenoble.

segolene-royal_manif-lyon_01-14915

Comme toute image fixe, on peut analyser une photographie de presse indépendamment de son contexte. Mais une photographie de presse est aussi (surtout) une image particulière.

(suite…)

Entrez dans la légende

« Pas de photo sans légende « , nous dit la bonne théorie journalistique. Ce court texte accompagne une photo ou un dessin et vise à lui donner un sens.

C’est mercredi. Le Porte-Plumes lance donc un concours dans le cadre de la Semaine de la Presse. Il vous suffit de légender la photo suivante en 140 signes.

74111_448179736959_8281800_n

Légende : 140 signes.

Un indice ?