typographie

Ryman Eco, typo écologique

Capture

Écologique et gratuite, la police de caractères Ryman Eco ferait réaliser des économies d’impression encore plus importantes que la typo Garamond.

Mise au point par des Anglais, elle est téléchargeable gratuitement. Ses concepteurs affirment que cette police permet d’économiser un tiers d’encre lors de l’impression, sans que la lecture du texte n’en soit altérée. Si tout le monde l’utilisait, cela éviterait le rejet de 6,5 millions de tonnes de CO2 par an, selon eux.

Télécharger Ryman Eco

[RESSOURCE] Ortho ? Typo !

Epreuve de correction

Epreuve de correction

Ce nouvel article ne saurait tolérer l’absence d’application d’un bon code typo. L’orthotypographie, ce n’est pas un mot grossier, barbare et impossible à orthographier. Allez, on va ctrl+c, ctrl+v Wikipedia, pour voir si déjà tout le monde s’y retrouve.

« L’orthotypographie est l’ensemble des règles qui permettent d’écrire de façon correcte, selon une norme établie, à l’aide de types (caractères). C’est donc l’ensemble des règles de l’orthographe des mots et des règles typographiques (utilisation des majuscules et des minuscules, des espacements, de la ponctuation, de l’italique, etc.).

Le terme semble être apparu en 1608 et désignait alors un document destiné aux correcteurs ou à ceux qui vont publier leurs écrits. Pour Jean Méron, le terme excluait donc toute référence à la simple rédaction manuscrite. La notion a été reprise par Nina Catach (« orthographe typographique ») qui s’était intéressée également à la ponctuation comme à ce qu’elle nommait « la mise en page ». Jean-Pierre Lacroux revendique le mot-valise avec un sens distinct de celui évoqué par Méron : tout ce qui concerne « l’armada des prescriptions à la fois orthographiques et typographiques ; par exemple, celles qui concernent l’écriture des titres d’œuvres ». »

Cette précision historique mise à part, allez cliquer de ce coté-ci et de ce côté-là. De nouveaux livres pour la bible.