[RESSOURCE] Le circuit de l’information

Trois infographies conçues par l’Agence France Presse (AFP) détaillent le circuit de l’information. Du fait à la publication, tout un réseau collecte, vérifie, met en forme et fournit la matière première des médias. 

image

Du fait à la publication

Lorsqu’un fait a lieu, le journaliste est averti par des sources. Dans le cas d’événements inattendus, celles-ci peuvent être des acteurs de l’événement, des témoins, des contacts qui le joignent par téléphone, réseaux sociaux, etc.

Le journaliste s’entretient ensuite avec les protagonistes par téléphone et/ou en se rendant sur place. Il recoupe les déclarations officielles, les témoignages, etc., afin d’obtenir différents points de vue, diverses versions du même fait. Il peut aussi échanger avec des experts, consulter des rapports, des ouvrages, des enquêtes d’opinion ou des sondages afin de le mettre en perspective.

Dans le cas de nouvelles prévues à l’agenda, les services de communication des institutions, des entreprises ou encore des associations convoquent des conférences de presse, publient des communiqués diffusés sur les fils de réseaux sociaux ou sur des sites officiels, par exemple.

Une fois ce « matériel » collecté, le journaliste rédige son papier afin de rendre le fait intelligible. Le citoyen n’est pas spécialiste dans tous les domaines et un média sert d’intermédiaire afin de lui permettre de comprendre les événements. Le rédacteur en chef donne son accord pour la publication de l’information vérifiée et recoupée.

image

L’AFP, une agence de presse

Les médias d’information n’ont pas les moyens financiers pour être présents partout et à tout moment. Les rédactions font donc des choix en fonction de leur ligne éditoriale : des correspondants permanents présents dans certains pays ou des journalistes spécialisés dans certains types d’événements (reporters de guerre, par exemple).

Pour compléter la gamme d’informations à offrir à leurs clients, ces médias sont souvent clients des agences d’informations : l’AFP, Reuters ou encore AP (Associated Press) disposent d’un réseau de correspondants importants et revendent les mêmes dépêches, photographies et productions audiovisuels à plusieurs médias.

image

Ces agences emploient des journalistes qui collectent, trient et vérifient de nombreuses informations partout dans le monde. Ces journalistes rédigent des « dépêches », vendues à différents médias qui les publient telles quelles ou s’en servent de base pour présenter l’actualité. C’est pourquoi l’on voit parfois plusieurs fois les mêmes images dans des médias différents qui choisissent néanmoins de traiter le fait selon leur ligne éditoriale.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.