Le secrétaire de rédaction, métier aux multiples facettes

Le secrétaire de rédaction (SR) agissant souvent dans l’ombre, il est encore aujourd’hui difficile pour le grand public de définir avec précision son poste. Tour d’horizon sur une fonction méconnue et pourtant essentielle dans la chaîne de production éditoriale.

En presse écrite, le SR est un journaliste dont la mission est de rendre l’information lisible et attrayante. Il est responsable de la mise en page, la relecture et l’uniformisation du contenu rédigé par un journaliste. Le secrétaire de rédaction est ainsi assimilé à un éditeur, alors que le journaliste est comparé à un rédacteur.

Le métier du secrétariat de rédaction – apparu avec la presse – est ancien, mais il a beaucoup évolué, en particulier avec l’apparition des nouvelles technologies (ordinateur et Internet). Selon que le SR travaille au service rédaction d’un groupe de presse, chez un imprimeur ou encore dans une entreprise, ses missions diffèrent.

Professionnel de la langue dans laquelle il travaille, le SR doit :

  • vérifier l’information contenue dans un article et sa cohérence ;
  • reformuler ou réécrire en partie le texte pour améliorer la syntaxe ;
  • couper si nécessaire et mettre en forme le texte en rédigeant les titres secondaires (sous-titre, surtitre, intertitre), parfois chapeau et légendes ;
  • relire et corriger les contenus : orthographe, grammaire, typographie ;
  • traquer les coquilles ;
  • contrôler les légendes d’illustration ;
  • s’assurer de la clarté de la mise en page globale ou de la maquette.

Parfois chargé de coordonner les différents auteurs externes, il peut être également responsable de la mise en place du chemin de fer, en amont de la production. Il utilise les logiciels de PAO pour la mise en page finale. Il peut aussi, selon les cas, enrichir le texte et vérifier ou créer les liens hypertexte, s’il s’agit d’édition web.

Quelques secrétaires de rédaction célèbres

  • Charles Baudelaire a assuré cette fonction au journal républicain La Tribune nationale, en 1848.
  • Albert Camus est engagé comme secrétaire de rédaction à Paris Soir, en 1940.
  • René Goscinny, dont c’est le premier métier au sein du journal Pilote en 1955.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.